Fabrication du jus

Pour obtenir un bon jus, il faut de bonnes pommes ! On ne peut surtout pas utiliser des pommes moisies, car le jus ne conservera pas.  Le risque aussi est d’avoir de la patuline, une mycotoxine présente dans les fruits pourris et qui résiste à la pasteurisation ! A long terme, le risque majeur est d’attraper le cancer.  Pour plus d’information sur la patuline, je vous conseille de cliquer sur le lien suivant, qui est le site roman de pasteurisation.  Donc, pas de fruits pourris, ni de fruits ayant été en contact avec ceux-ci, malgré une éventuelle belle apparence.

C’est du 100% pur jus. Sans sucre ajouté, sans conservateur !

La conservation se fait par la pasteurisation.

Les étapes

La fabrication du jus de fruit se fait en plusieurs étapes :

  1. Le lavage des pommes.
    En les lavant, on retire éventuellement les fruits de moins belle qualité.  En ce qui concerne Vos fruits, merci de les trier avant de les apporter.
  2. Le broyage. 
  3. Le pressage.
    Les fruits sont pressés dans un pressoir à paquets. Le rendement se situe entre 50 et 70 %. C’est à dire que pour 100 kg de pommes, on obtient entre 50 et 70 litres.
  4. Le stockage du jus.
    Le jus est stocké dans un tonneau alimentaire pendant 1 journée pour éviter d’avoir trop de dépot dans les bouteilles.
  5. La mise en bouteille.
  6. L’encapsulage.
    Une fois le couvercle refermé, nous retournons les bouteilles pour pasteuriser aussi le couvercle.
  7. La pasteurisation.
    C’est sans doute la partie la plus importante de la fabrication.  Cette étape permet d’éliminer les bactéries présentes.  Le jus est chauffé à une température de 75 °C pendant environ 15 minutes.  Il faut savoir que plus la durée est longue, plus efficace sera le procédé.  Mais il est tout à fait possible de pasteuriser en un laps de temps plus court.
  8. L’étiquettage.
    Cette dernière étape se fait une fois les bouteilles refroidies (remarquez que cette étape se fait par les particuliers qui apportent leurs fruits).